projet


C’est un peu le rêve de beaucoup de personnes : créer un business Internet, générer des revenus suffisants et devenir libre de travailler où on veut et quand on veut. Etre son propre patron, dire au revoir au bureau et récolter 100 % des fruits de son travail.

Cela n’est pas forcément une utopie et il y a de plus en plus de web entrepreneurs, freelances et de travailleurs indépendants qui vivent très bien de leur Business personnel.

Il y a même une communauté grandissante de “Digital Nomad” qui voyagent aux quatre coins du monde avec des structures et des événements créé pour ce nouveau type de travailleur qui a juste besoin d’un ordinateur et d’une connexion Internet pour effectuer son travail à Lisbonne, Medellin, Bali ou Chiang Mai.

Tout le monde a des idées qui pourrait générer des Business plein de succès mais le tout est de se lancer. Le premier conseil est de mûrir l’idée et de commencer à travailler dessus en parallèle d’un travail par exemple. Vous ne serez pas dans une urgence financière et vous aurez l’esprit plus libre pour prendre votre temps et faire les choses bien et comme vous le voulez.

Voici étape par étape, quelques conseils pour monter sereinement un Business solide sur Internet et pouvoir espérer en vivre au bout de quelques mois.

Il n’y a pas de recette magique, être créatif et de la persévérance sont les deux seules choses dont vous aurez besoin.


Sommaire :
1- Avoir une idée
2-Trouver son Business Model
2a- Affiliation
2b- E-commerce et Dropshipping
2c- Influenceur
3- Le nom de domaine
4- L’hébergement
5- Créer un site Internet
6- Le référencement, le nerf de la guerre
7- Soyez présent sur les réseaux sociaux
8- Les data, données précieuses
9- Le contenu et les visuels de votre site
10- Pensez à la structure, la législation et la fiscalité de votre Business

BONUS : Une formation en ligne à domicile de 4 semaines remboursée à 100% pour créer son site Internet


google analytics


1- Avoir une idée

Cela parait évident mais il faut d’abord avoir l’idée de ce qu’on veut faire et aussi conceptualiser dans sa tête et sur une feuille son Business Model, c’est-à-dire à savoir comment on va monétiser le site et le trafic qu’il apporte.

Un conseil : Ne vous focalisez pas trop sur la monétisation au début. Il faut toujours penser au trafic en premier. Un site avec beaucoup de trafic sera toujours monétisable facilement alors qu’un site où tout est prévu pour faire de l’argent mais qui n’a que très peu de trafic ne vous rapportera pas beaucoup d’argent

Essayer de trouver une idée sur un sujet qui vous passionne de préférence. Vous ne compterez pas les heures de travail, vous aurez une plume d’expert et pourrez produire du contenu intéressant. Un contenu de qualité étant la clé pour être visible dans les moteurs de recherche ou sur les réseaux sociaux sans dépenser d’argent.


idee


2- Trouver son Business Model


2a - L'affiliation

En terme de Business Modèles connus qui génèrent des revenus sur Internet et que l’on peut mettre en place individuellement, voici quelques exemples :

L’affiliation est un business modèle très rémunérateur qui reste toujours prometteur après déjà 20 d’existence. Publiez un site ou un blog sur un sujet précis et rajouté des liens d’affiliations dans votre contenu sur d’autres sites qui eux ont des programmes d’affiliation. Ils vus verseront une commission si le visiteur a donné une information (nom et adresse email) ou s’il a généré une vente sur leur site.

Il y a des plateformes d’affiliation qui mettent en relation le Publisher qui a un site et du trafic qu’il veut monétiser et les annonceurs qui ont ont des programmes d’affiliation offrant une rémunération au Publisher par contact, formulaire ou vente.

Voici quelques plateformes connues si vous jetez un oeil aux programmes qui peuvent être lucratif.

https://www.awin.com/

https://www.cj.com/

https://www.timeone.io/

webmarketing


2b - E-commerce et Dropshipping


L’e-commerce est aussi un moyen de faire de l’argent rapidement sur Internet, notamment depuis l’ère du Dropshipping On créé un site qui va vendre des produits directement de l’usine au consommateur final.

Cela semble parfait car on a pas besoin de stocker les produits, on s’occupe juste des commandes et du suivi des livraisons. Très lucratif il y a encore quelques années, la réalité est moins rose en 2020.

On garde l’image du digital nomade vivant Bali qui est devenu riche en vendant des produits qu’il n’a jamais touché fabriqué dans des pays où il n’est jamais allé à des clients qu’il ne rencontrera jamais.

Le filon qui était encore peu exploité dans les années 2010 est devenu bien trop connu et beaucoup de gens se sont mis à créer un site Shopify (site e-commerce très facile et rapide à créer) et vendre leurs produits via des pubs Facebook ou Instagram.

Le problème est que les pubs sur Facebook sont devenues beaucoup plus cher en 2020 et les délais de livraison des produits envoyé directement de l’usine sont souvent très longs ( 3 semaines - un mois) et ne font pas le poids avec les livraisons sous 24 heures de Amazon Prime.

Même s'il y a encore des opportunités, il semble plus judicieux de vendre ses propres produits uniques en e-commerce que faire du Dropshipping.

Comme l’explique cet article du Monde sur les mirages du Dropshipping, les opportunités pour faire fortune légalement sur ce secteur sont devenues très rares de nos jours et les coûts peuvent s’avérer importants (abonnement mensuel Shopify, publicité Facebook...) . Toutes les multiples vidéos et formations payantes proposées par des coachs autoproclamés professionnels du Dropshipping sont souvent des arnaques.

Ces formations payantes sensées vous faire découvrir tous les secrets pour réussir un business dans le Dropshipping sont souvent leurs principales sources de revenus comparées aux centaines de milliers d’euros qu’ils prétendent faire avec leur boutique en ligne.


ecommerce


2c - Influenceur


Influenceur, la aussi il y a le mythe et la réalité, Les Youtubeurs qui arrivent à percer se font beaucoup d’argent notamment principalement grâce à des partenariats commerciaux mais la majorité des instagrameurs ou influenceurs ne vivent pas de leur occupation d’influenceur et ont un travail à côté.

Une vidéo YouTube qui cumule des dizaines de milliers de vues ne va générer que des dizaines d’euros. Les commissions sont en effet très faibles.

Les posts ou vidéos sponsorisées deviennent vraiment lucratifs quand on passe le stade de macro-influenceur (plus de 100 000 abonnés sur YouTube ou Instagram par exemple) ou de célébrités (plus d’un million d’abonnés) mais en dessous comme les micro-influenceurs ( entre 10 000 et 100 000 abonnés) on peut plus parler d’argent de poche que de salaire.


youtoubeur


3- Le nom de domaine

Le nom de domaine correspond au nom de votre site, son url. Vous pouvez choisir un .com pour un site international, .fr si votre site este français, .co.uk si votre site est anglais (UK), .es pour l’Espagne, .it pour l’Italie…

Il faut souvent avoir une adresse postale dans un pays pour pouvoir acheté un domaine national. Certains Registrar peuvent vous offrir une adresse dans un pays pour pouvoir acheté un domaine nationale spécifique, ils vont cependant vous facturer ce service. Vous pouvez aussi opter pour les nouveaux domaines comme les .org .net .io qui sont eux internationaux .

Beaucoup de noms de domaine sont déjà pris et achetés par des traders qui les revendent aux enchères à des prix qui peuvent être exorbitants.

Les .org, ou .net ou .io peuvent vous permettre d’acquérir le nom de domaine de votre choix si il est déjà pris en .com ou .fr Cela vous coûtera une dizaine d’euros pour avoir le nom de domaine pour un abonnement et vous pourrez ensuite le renouveler automatiquement si vous voulez le garder.

Faites attention à installer un certificat https quand vous achetez votre nom de domaine et votre hébergement. La plupart des hébergeurs vous l'offriront mais certaines sociétés vous le facturent. Soyez vigilant.

Il faut absolument que votre site en possède un en 2020, sans protocole https votre site sera considéré comme non sécurisé par Google ce qui affectera son référencement et vos visiteurs recevront un avertissement leur disant que votre site n'est pas sûr.


website


4- L'hébergement

L’hébergement est une sorte de disque dur où votre site est sauvegardé, comme le principe du Cloud pour vos données personnelles.

Il faut payer un abonnement mensuel ou annuel pour que votre site soit hébergé et donc accessible sur Internet. Ce sera toujours mieux de faire l’achat de l’hébergement en même temps et avec la même société que celui du nom de domaine pour plusieurs raisons.

Déjà vous aurez souvent le nom de domaine offert pour un an quand vous prenez un hébergement. Deuxièmement, c’est plus simple quand le nom de domaine et l’hébergement sont géré par le même site. Ça sera plus direct de faire le lien entre le nom de domaine de votre site et les serveurs où celui-ci est hébergé et vous n'aurez qu’un interlocuteur en cas de problème.

Il ne sert à rien d’avoir un serveur entier dans la formule d’hébergement au départ, celui-ci est conseillé pour les gros sites avec déjà des milliers de visiteurs par jour ce qui ne sera sans doute pas le cas de votre site les premiers mois. Privilégiez le serveur partagé, solution beaucoup plus économique et entièrement suffisante au début.

Parmi la centaine de sociétés qui proposent ce service, Voici plusieurs des gros hébergements qui existent :

https://www.bluehost.com/

https://www.siteground.com/ (souvent recommandé pour les sites wordpress)

https://www.dreamhost.com/


tableau


5- Créer un site Internet

C’est que l’on rentre dans le vif du sujet, beaucoup de gens vont bloquer à cette étape et abandonner leur projet en imaginant des lignes de codes très technique et en se disant qu’ils ont besoin d’un développeur Web pour créer leur site.

Première idée reçue, créer un site en html et CSS n’est pas si compliqué et vous pouvez partir d’un template et jouer avec pour apprendre avec des tutos en ligne gratuits. Alors qu’il était vraiment simple de créer un site en une semaine il y a quelques années , le fait que les sites doivent maintenant avoir un design responsive (qui s’adapte à tout écran : ordinateur, téléphone, tablette) il est plus simple de partir sur un template de site que vous adapterez ensuite. Cela vous fera gagner beaucoup de temps. Certains templates sont gratuits d’autres sont payants mais souvent assez bon marché (15 -20 euros en une fois pas d’abonnement).

https://themeforest.net/

C'est un site avec beaucoup de templates (Html comme Wordpress), cela pourra vous donner des idées de sites.

Vous pouvez opter pour un CMS, Content Management System (système de gestion de contenu) qui est une structure qui va vous permettre de rapidement publier votre contenu et images sur un site sans trop se mêler du code derrière (un peu de base en html et css qui économisera beaucoup de temps)

Le gros point positif avec Wordpress est que vous n’avez pas de limite, toute nouvelle fonctionnalité sur le site ( commentaires, base de données, multi langues, Ecommerce) peut juste être rajouté en téléchargeant un plugin. Le d’inconvénients sont que les plugins peuvent clasher entre eux et générer des problèmes durs à résoudre.

Du point de vue du prix, beaucoup de plugins sont payants et suivant un mode d’abonnement donc il faudra repasser à la caisse tout les ans et votre site Wordpress - hébergement, template, plugin - va vite vous couter plusieurs centaines d’euros par mois et a donc intérêt à rapporter de l’argent rapidement pour ne pas être un gouffre financier

De ce point de vue là, un site en html css vous coûtera moins de 100 euros par an (construction site plus hébergement) si vous le faites vous même.

Il y a d’autres CMS populaires comme :

Wix : conseillé pour les débutants qui ne veulent vraiment pas apprendre à coder

Shopify : Pour ceux qui veulent lancer un site commerce ou dropshipping rapidement

Squarespace

Joomla

Prestashop

Wordpress reste le CMS le plus populaire et de loin. A savoir que tous ces CMS ont leurs avantages et inconvénients. En gros, plus le CMS prend de choses en charge et est simple d’utilisation, plus il prendra un pourcentage sur les revenus générés par le site ou vous allez avoir un abonnement mensuel élevé.

Notre Conseil : N’hésitez pas à vous intéresser à la partie technique d’un site, et d’une le code n’est pas si compliqué, de deux vous gagnerez du temps et de l’argent sur le long terme et de trois, cela fera toujours bien sur un CV d’avoir ds notions de Javascript, Html ou CSS. Quitte à se lancer dans un projet, autant en apprendre le plus possible.


ecrans


6- Le référencement, le nerf de la guerre

Votre site est en ligne, bravo mais il faut qu’il soit maintenant visible et que vous ayez aussi toutes les statistiques pour tracer et analyser votre trafic . Pour cela 2 outils indispensables gratuits :

Google Analytics : Pour voir combien de personnes vont sur votre site, combien de temps ils passent sur votre site, sur quelles pages ils se rendent et d’ou viennent-ils .
https://analytics.google.com/

Google Search Console : Pour gérer sa visibilité dans Google et quelques aspects plus techniques comme les problèmes de crawling.
https://search.google.com/

Il s’agit souvent que d’une petite ligne de code à insérer sur vos pages pour intégrer les 2 outils. Les méthodes diffèrent si vous êtes sur un site Wordpress ou site directement en html mais elles sont rarement compliquées et les tutos pullulent sur la toile.

Pour votre référencement, nous vous conseillons notre article pour bien débuter le SEO (référencement) de son site étape par étape.


référencement


7- Soyez présent sur les réseaux sociaux

Beaucoup d’influenceurs et de personnes qui arrivent à vivre avec un Business en ligne sont simplement sur les réseaux sociaux et n’ont même pas de site Internet.

Si vous avez un site, ils vous faut absolument être présent sur les réseaux sociaux de nos jours, le partage et la viralité de votre contenu peut vous apporter bien plus de trafic que votre référencement naturel dans les moteurs de recherche comme Google.

Vous n’avez pas à être sur tous les réseaux sociaux mais essayez de choisir ceux qui correspondent le mieux à votre business et à votre cible.

Si vous ciblez un public jeune (ados et jeunes adultes) pensez à TikTok et Snapchat alors qu’un public plus mature sera plus sur Twitter ou Facebook. Le réseau le plus dynamique et qui touche le public le plus large en 2020 semble être Instagram mais cela change très vite.

Youtube est aussi un mastodonte si vous voulez offrir du contenu vidéo.

Si vous souhaitez faire de la pub sur les réseaux pour vous faire connaître vous pouvez aussi privilégier des réseaux moins connus et moins chers qu’Instagram comme Pinterest par exemple.

Linkedin est aussi un réseau très dynamique en 2020 surtout depuis la période de confinement et vous devez être présent sur LinkedIn si vous ciblez des professionnels. Viadeo, le Linkedin français est aujourd’hui complément “has been” et ça ne sert à rien de passer du temps dessus.


commentaire


8- Les data, données précieuses.

Beaucoup disent que la data est le pétrole du XXI siècle. Si vous commencez à avoir un peu de trafic il peut être judicieux de penser à récolter quelques infos sur vos visiteurs. Le nom et l’adresse email est déjà un bon début. N’hésitez pas à offrir un ebook gratuit ou une newsletter pour récolter ces données.

Vous pouvez aussi essayer d’avoir ce qu’on appelle des leads plus qualifiés avec plus d’informations sur chaque nom comme l’âge , les hobbies ou les habitudes de consommateurs.

Plus vous aurez d’infos sur un lead plus vous pouvez le vendre cher mais attention on ne peut pas faire n’importe quoi de ces données.

La loi est aussi très stricte sur la vie privée des visiteurs et la collecte de données et vous devez préciser notamment votre politique de cookies et demander l’accord du visiteur pour toute utilisation . Si vous ne suivez pas ces règles vous vous exposez à de gros ennuis ne faites pas n’importe quoi surtout avec les données personnelles.


vidéo edit


9- Le contenu et les visuels de votre site

Là aussi, votre contenu doit être unique et vous ne pouvez pas copier coller le contenu trouvé sur d’autres sites.

Et d’une, il y a une question de droits d’auteurs du contenu et surtout Google va rapidement remarquer ou le contenu a été publié en premier et toute vulgaire copie sera sanctionné avec un référencement très mauvais. Cela va générer moins de visibilité, moins de trafic et au final un site qui risque de ne rien rapporter.

Pareil pour les photos et les illustrations ne vous amusez pas à prendre des photos à droite à gauche et à les publier sur votre site. Vous allez rapidement vous faire démasquer par des agences et banques d’images comme Getty Images par exemple qui ont des bots qui collectent les infos des photos H24 et l’amende peut être très lourde.

Il y a des plateformes avec des photos et vidéos de qualité et libres de droits comme :

https://unsplash.com/

https://pixabay.com/fr/

https://www.pexels.com/


jounal


10- Pensez à la structure, la législation et la fiscalité de votre Business

Tout le mal qu’on vous souhaite est de commencer à avoir un business qui ramène du trafic et génère des revenus car dans ce cas, il va falloir penser à déclarer cette argent.

C’est pourquoi, dés que vous commencez à générer vos premiers euros, il faut penser à la structure de votre business et à une comptabilité en place. Plus vous tarderez plus la situation deviendra problématique et risque de vous coûter de l’argent.

Pensez à votre statut, auto-entrepreneur était un statut faussement idéal il y a quelques années et très limité pour déclarer ses revenus, il s’est cependant amélioré et est devenu plus flexible ces dernières années.

Vous pouvez aussi choisir d’établir votre business à l’étranger et pas forcement pour des raisons fiscales. Certains pays ont une législation beaucoup plus simple et rapide pour encourager l’entrepreneuriat.

Il vous faudra aussi un compte bancaire Business , un numéro de TVA, peut être un comptable ou au minimum un service comptable en ligne.

Bref on vous souhaite tous ces problèmes car cela voudra dire que vous avez réussi à monter un business sur Internet avec succès mais cela peut quand même devenir un casse-tête administratif et fiscal, ne vous laissez pas déborder.


comptabillite


BONUS : Une formation en ligne à domicile de 4 semaines remboursée à 100 % pour créer son site Internet

L’organisme l'Ecole Française propose une formation de 4 semaines en ligne avec un mentor avec toutes les étapes pour monter son site Internet.

Les 3 gros avantages de la formation sont :
1- Elle débouche sur une certification reconnue par l’État,
2- Elle peut être prise en charge à 100 % par Le Compte Formation que vous soyez demandeur d'emploi mais aussi salarié ou indépendant
3- Vous repartez avec votre site en ligne et finalisé à la fin de la formation.


Cette formation qui se déroule à votre rythme peut prendre entre 2 et 4 semaines. Très complète elle regroupe toutes les étapes importantes pour monter son site Web:

Concevoir le projet - Choisir nom de domaine - Installer serveur - Installer WordPress et différents thèmes - Créer pages , menus, articles - comprendre extensions et adapter thème WordPress -Intégrer liens, vidéos, formulaires, logo, pied de pages - Comprendre règle Expérience Utilisateur (UX) et Web Design -Lancer sa boutique eCommerce avec WooCommerce & Stripe - Optimiser contenu et image pour référencement - connaître les mentions légales